Quels sont les polluants dans nos intérieurs ?

Aujourd’hui, la pollution est un problème très sérieux pour la santé publique. Contrairement à ce que les gens pensent, la qualité de l’air intérieur n’est pas forcément meilleure que la qualité de l’air extérieur. En fait, la plupart des gens sont habitués à passer environ 80 % de leur temps enfermés dans leurs maisons. Il y a de nombreuses origines de pollution qui peuvent réduire la qualité de l’air dans votre habitation.

Les substances chimiques

Ils sont très fréquents et très abondants dans l’air intérieur. Citons-les :

  • Le CO ou le Monoxyde de carbone : c’est un gaz inodore, incolore et mortel en cas de concentrations élevées. Les équipements de production d’eau chaude et de chauffage sans entretien peuvent libérer en grande quantité du CO. De plus, lorsque ses appareils sont exploités dans un environnement clos, mal ventilé et pauvre en oxygène, ils dégagent aussi du CO.
  • Le COV ou le composé organique volatil : C’est du polluant en suspension à l’intérieur des pièces à vivre ou à la maison comme les solvants, formaldéhyde, hydrocarbures, etc. On les trouve dans les parfums, les peintures ou les feutres. Ils sont capables de se pulvériser à température ambiante. On souhaite souvent mettre un produit qui sent bon, mais on ne peut pas imaginer qu’il répand beaucoup de COV et pollue l’air intérieur.
  • COSV ou composés organiques semi-volatils : on les trouve dans les plastifiants, les revêtements, le produit de traitement du bois, etc.
  • Le tabac : la fumée vient du tabac composé des substances nocives.

Les produits biologiques

Ils proviennent de plantes, d’animaux, de moisissures, etc. Il en existe notamment deux types.

  • La source d’infection telle que Legionella, toxines, virus et autres bactéries proviennent des résidents de la maison (en cas de maladies infectieuses). Elle peut être aussi générée par certaines machines (machine à laver, climatisation, ventilation). Les spores d’altérations peuvent provoquer une infection.
  • Les allergènes se répandent par les animaux domestiques, les moisissures, les insectes, les plantes et les acariens. L’humidité et la chaleur favorisent leur multiplication.

Les fibres et les particules

La poussière contient des particules. Elle contient de nombreux polluants : noir de carbone (suie), fumée, pollen, allergènes, spores. Quelques activités telles que la cuisine, le bricolage, le nettoyage créent de grandes quantités de ces substances et les mettent en suspension dans l’air.

Les fibres sont des particules d’origine minérale ou végétale.

Quand commencer à décorer la chambre de bébé ?
Astuce décoration : pourquoi ne pas utiliser des stickers dans une chambre de bébé ?